Campagne de Planification Familiale dans 6 Zones de Santé de Kinshasa

Constatant une faible fréquentation des services de planification familiale, SANRU Asbl a organisé, du mardi 24 au vendredi 27 octobre 2017, une campagne de sensibilisation et d’offre de services de planification familiale dans six zones de santé de Kinshasa (Bumbu, Gombe, Kalamu II, Kingasani, Kimbanseke, Masina I).

À travers le projet ACQUAL, Accès et Qualité aux services de planification familiale, la sensibilisation de proximité a été réalisé par les Agents Distributeurs à Base Communautaire (ADBC), qui ont sillonnés certaines avenues pour stimuler les femmes et hommes à adopter des méthodes contraceptives afin d’espacer les naissances, en rappelant également que certaines méthodes protègent aussi contre les Infections sexuellement transmissibles (IST), le cancer du col de l’utérus et des seins.

C’est ainsi que les intéressés se sont rendus dans les 11 centres de santé ciblés et les cliniques mobiles, où plusieurs méthodes leurs ont été offertes, dont : le contraceptif oral combiné (COC), la pilule orale progestative (POP), le collier du cycle, l’usage des préservatifs et les injectables comme le DMPA (dépôt pro verra), sans oublier le dispositif intra-utérin (DIU).

Contrairement aux campagnes gratuites généralement organisées, au cours de cette campagne, plusieurs méthodes contraceptives ont été proposées aux adhérents à un prix préférentiel. Cette stratégie est particulière au projet ACQUAL en vue de susciter le sens de responsabilité auprès de la communauté pour habituée celle-ci, à se prendre en charge afin d’assurer la continuité et pérennisation des services de planification familiale.

Les méthodes les plus utilisées, au cours de la campagne, étaient les injectables et implants.

Présence géographique

Abonnez-vous à notre newsletter