Campagne de Planification Familiale au Kongo Central : Boma et Matadi Sensibilisés

Dans le but de contribuer à l’augmentation de la prévalence contraceptive moderne auprès des femmes, SANRU Asbl, à travers son projet ACQUAL (Accès et qualité de service de planification familiale) et en partenariat avec le PNSR (Programme National de Santé de la Reproduction), a organisé une série de « Campagne de Sensibilisation et d’offre gratuite des Services de Planification Familiale » au Kongo Central dans les zones de santé (ZS) de Matadi du 01 au 02 décembre 2017 et de Boma du 06 au 07 décembre 2017.
Pendant ces campagnes, plusieurs méthodes ont été offertes dont : le contraceptif oral combiné (COC), la pilule orale progestative (POP), le collier du cycle, l’usage des préservatifs et les injectables comme Implanon Nxt, DMPA, Satana Press, Jadelle et DIU (dispositif intra-utérin).
Dans la ZS de Matadi, grâce à une forte implication de l’équipe cadre de la zone de santé (ECZS), 566 nouvelles acceptantes ont été atteintes et 1021 personnes ont été sensibilisées. Et les méthodes les plus utilisées sont le COC, le préservatif masculin et la Jadelle.
Parallèlement, la ZS de Boma a enregistré 2277 nouvelles acceptantes sur les 3865 personnes sensibilisées. Les femmes, jeunes filles et hommes sensibilisés à cet effet ont plus adopté le préservatif masculin parmi les méthodes à courte durée d’action, et la Jadelle et le COC pour la longue durée. La méthode la moins adoptée est le DIU.
En somme, la Jadelle, le préservatif masculin et le COC sont proportionnément les méthodes les plus utilisées durant ces deux campagnes pour la planification familiale en RD Congo.

Présence géographique

Abonnez-vous à notre newsletter