SANRU en mission pour prévenir les ventes illicites des intrants antipaludiques

Durant le mois de juin et juillet 2018, l’équipe commis au projet de lutte contre le paludisme de SANRU asbl effectuera des missions de vérification et de traçabilité des intrants à travers les 16 DPS sous appuie du nouveau modèle de financement II. Ces missions consistent à assurer un suivi de l’utilisation des médicaments conformément aux normes du programme au niveau des centres de Distribution Régionale [CDR], des sous récipiendaires [SR], des bureaux de centrales des zones de santé [BCZS], des formations sanitaires [FOSA] et des sites de soins communautaire[SSC]. Ils effectueront un travail en profondeur afin de suivre et vérifier les lieux de stockage des intrants au processus de distribution passant par la conservation.
C’est une occasion pour les missionnaires d’organiser dans les provinces du KWANGO, de KINSHASA, de KWILU, de l’ITURI, de la MONGALA, du KONGO CENTRAL, du SUD UBANGI, du MANIEMA , de MAINDOMBE, du NORD KIVU, de l’EQUATEUR, de la TSHUAPA, du NORD UBANGI, du HAUT UELE, du BAS UELE et la TSHOPO , des séances de plaidoyer auprès des Autorités Politico-Administratives en vue de solliciter leur implication dans la lutte contre la vente illicite des intrants de lutte contre le Paludisme tel que les antipaludéens et les moustiquaires. En vue d’implique les autorités locales dans la vulgarisation de la gratuité des antipaludéens, de l’adoption d’un comportement et des pratiques favorables à la santé. Ceci, en vue de contribuer à l’amélioration de la qualité de de la mise en œuvre de la subvention Malaria et surtout s’assurer de la traçabilité des intrants partant de la porte d’entrée jusqu’aux Fosa et site de soins communautaires pour permettre un meilleur accès de la population à ces intrants.

Présence Géographique

Evolution de la Maladie à Virus EBOLA (06/07/18)

Newsletter