Évaluation des zones de santé sous appuie du Projet ACQUAL

Le projet ACQUAL a procédé à l’évaluation de la qualité des services des zones de santé qu’il appui dans la province de Kinshasa et celle du kongo central. Une mission qui s’inscrit dans la série d’activités de l’assurance qualité de planification familiale (AQPF) mise en place depuis 2015 par le ministère de la santé au travers son organe technique, le Programme Nationale de Santé de Reproduction avec l’appui technique et financier de Johns Hopkins CCP, Tulane International au travers le projet ACQUAL ainsi que tous les autres intervenants en Planification Familiale en RDC en vue d’améliorer la qualité des services.

Cette évaluation des centres de santé et centres hospitaliers, s’est effectué en 2 volets ; le volet planification familiale (PF) et le volet prévention des infections dans le milieu hospitalier(HPI). Ce qui a permis de tenir compte pour le volet PF certains éléments fondamentaux tels que l’évaluation des prestataires formés par les structures, le counseling effectué sur chaque méthode de contraception, la garantie de la confidentialité, le niveau des stocks d’approvisionnement et le mode de conservation des méthodes de contraceptions. Pour le volet HPI, la vérification approfondi de l’hygiène de tous les services des centres de santé.

La 1 ère phase de cette évaluation a débuté du 26 mars au 13 avril 2018. Le rapport de la 1 ère phase a dévoilé certains problèmes techniques dans les centres de santé, comme le manque d’approvisionnement, le manque de formation sur certaines méthodes de contraceptions ou le manque de suivi des procédures d’administration pour certaines méthodes. Ces problèmes décelés ont permis de mettre en en place renforcement des capacités des structures et proposer des pistes de solutions pour l’atteinte des objectifs.
La 2éme phase a débuté du 4 juin au 19 juin 2018, et a été marqué par net amélioration en service de qualité pour les zones de santé sélectionnées à Kinshasa.
Dans l’avenir, pour les prochaines évaluations, les résultats seront promoteurs et accroiseront la courbe vers la qualité de services de planifications familiale en contribuant à l’accroissement de l’utilisation de services et méthodes de Planification Familiale en république démocratique du Congo.