Le projet Acqual sélectionne ces Distributeurs à Base Communautaires.

4,9% des femmes non utilisatrices de la contraception reçoivent la visite d’un agent de terrain avec lequel ils ont échangé sur la planification familiale selon l’Enquête Démographique de Santé (EDS) 2001-2014 et 124 Zone de Santé seulement ont intégrées le programme de Planification familiale. Face cette faiblesse, le projet SANRU AcQual a effectué la mission de la sélection de ces distributeurs à base communautaires(DBC) pour les provinces de Kongo central et Kinshasa.

Ces agents de terrains sélectionnés par les zones de santé, reçoivent une formation approfondie sur l’administration et proposition de 4 méthodes de contraceptions dont le préservatif masculin et féminin, le collier du cycle, la pilule oral progestative (POP) et la pilule oral combiné (COC).

La 1ère phase est allée du 27 mai au 3 juin 2018 pour le Kongo central. Pour les zones de santé de Matadi, Mbanza-ngungu, Kitona, Inga et Boma, seulement 71 DBC actifs sur 75 ont été choisis. Ce nombre se justifie à cause de l’indisponibilité de certains DBC.

La 2ème phase est partie du 19 juin au 27 juin 2018 pour la province de Kinshasa a regroupé les Zones de Santé de Lemba, Masina 1, Bumbu, Kalamu 2, Kimbanseke, Kingasani, Kokolo, Police, Bandalungwa , Kintambo, Gombe, Barumbu, Mont Ngafula 1 et Mont Ngafula 2 et la Zone de Santé de Maluku 2.

Sur le total de 469 DBC, 429 actifs ont été retenu pour la province de Kinshasa. Une régression autant remarqué que pour la province du Kongo centrale. Ces chiffres ont variés suite à plusieurs raisons que présentés ces distributeurs, qui pour certains justifiées les multiples occupations ou cas de décès et pour d’autres le déplacement ou la démotivation. Ce recensement permettra le renforcement de la couverture des activités de Planification Familiale clinique et communautaire dans les zones de santé.