Lutte contre le VIH (PEPFAR)

Le Projet SANRU CDC/PEPFAR est un projet de lutte contre le VIH/SIDA appuyé par le Plan d’Urgence du Président des Etats Unis d’Amérique pour la lutte contre le VIH/SIDA en anglais « President’s Emergency Plan for AIDS Relief », en sigle PEPFAR. Cet appui passe à travers le Centre de Contrôle et de Prévention de la maladie, en anglais « Centers for Disease Control and Prevention », une agence américaine de coopération.
SANRU asbl met en œuvre ce projet intitulé “ Increase access to comprehensive HIV/AIDS prevention, care and treatment services in the Democratic Republic of the Congo under PEPFAR” en français (Accroitre l’accès aux services complets de prévention, soins et traitement du VIH/SIDA en République Démocratique du Congo) depuis août 2014.
Les deux premières années, le projet a été mis en œuvre dans 5 Zones de Santé de la Province de Tanganyika pour connaitre une délocalisation après la rationalisation des activités de lutte contre le VIH/SIDA vers la Province du Haut Katanga où le projet est actuellement mis en œuvre dans 4 ZS de Santé, dont Kambove, Kikula, Likasi et Mufunga Sampwe.
Ce projet avait démarré à la première année avec un accent sur la PTME (Option B+) comme la seule porte d’entrée puis il y a eu élargissement à d’autres portes d’entrée. Les principales portes d’entrée sont :
• PTME
• Consultation externe
• Hospitalisation
• Cas Index (partenaires, enfants et autres membres de famille des PVVIH)

 

Objectifs

Objectif Global 

Contribuer à l’augmentation de l’accès aux services de Prévention, Soins, Soutien et Traitement du VIH/SIDA en République Démocratique du Congo.

Objectifs spécifiques

  • Objectif 1 (1er 90): Dépister au moins 90% des personnes suspectes au VIH afin qu’ils connaissent leur statut sérologique ;
  • Objectif 2 (2ème 90-90): Mettre sous le traitement Antirétroviral au moins 90% des personnes diagnostiquées VIH + ;
  • Objectif 3 (3ème 90-90-90): Au moins 90% des PVVIH sous le traitement Antirétroviral sont maintenues au traitement et ont une Charge Virale supprimée ;
  • Objectif 4: Appuyer les activités de laboratoire des sites appuyés ;
  • Objectif 5: Contribuer au Renforcement du Système de Santé, la Gestion du Programme et la Coordination.

Les activités du projet sont :

  • Offre de service de dépistage du VIH à travers toutes les portes d’entrée y compris le diagnostic précoce chez les enfants (nouveaux nés)
  • La mise sous traitement de personnes testées positifs au VIH
  • La rétention au traitement de ceux qui sont sous ARV avec un accent sur le Modèle différentié des soins
  • Le suivi biologique par le dosage de la charge virale
  • L’appui aux groupes d’auto support des PVVIH
  • La prise en charge des OEV(en cours d’intégration)

Résultats atteints

Du 01 août 2014 au 31 juillet 2016 au Tanganyika :
Au premier 90 :
• 31906 personnes ont bénéficié des conseils et du dépistage et connaissent leur statut sérologique dont 20438 femmes enceintes
• 58 enfants ont bénéficié du test VIH dans les 12 mois de la naissance

Au deuxième 90 :
• 864 personnes adultes et enfants dépistées VIH + ont bénéficié du traitement aux ARV

Au troisième 90 :
• 492 PVVIH sous ARV ont bénéficié du dosage de CD4

Du 01 août 2016 à nos jours :
Au premier 90 :
• 34075 personnes ont bénéficié des conseils et du dépistage et connaissent leur statut sérologique dont 13849 femmes enceintes
• 76 enfants ont bénéficié du test VIH dans les 12 mois de la naissance

Au deuxième 90 :
• 3122 personnes adultes et enfants dépistées VIH + ont bénéficié du traitement aux ARV

Au troisième 90 :
• 1964 PVVIH ont bénéficié du dosage de la charge virale dont 1225 ont déjà reçu leurs résultats et 883 ont une charge virale supprimée

Equipe de gestion  
Gestionnaire  : Dr Denis MATSHIFI MUTACH, MPH
Gestionnaire adjoint : Dr David MUKEBA, MPH
Source de Financement : PEPFAR
Durée: Du 1er Août 2014 au 31 Juillet 2019 ( 5 ans )

 

Présence géographique

Abonnez-vous à notre newsletter