Logisticien

Avis de recrutement N°004/SANRU/ASSP/DFID/2018

Recrutement d’un Logisticien pour le compte de SANRU asbl

Source de Financement: Projet ASSP/DFID
Référence du poste: 004/SANRU/ASSP/DFID/2018
Nombre de poste: 1
Date de publication: 31-08-2018
Date de clôture: 10-09-2018
Lieux d’affectation: TSHIKAPA
Durée du service: 7 Mois
Date d’entrée en fonction 15 Septembre 2018

1. A propos de SANRU asbl

Présente en République Démocratique du Congo depuis 1981, SANRU dont le siège est à Kinshasa au 76, Avenue de la Justice dans la commune de la Gombe, a fonctionné successivement comme un projet avec USAID, ECC et le Gouvernement Congolais pendant 10 ans (SANRU I & II), puis sous la Direction des Ouvres Médicales (DOM) de l’ECC avec les différents projets pendant une dizaine d’année, puis sous le partenariat ECC-IMA pendant 10 ans encore. Depuis 03 novembre 2011, elle est autonome, dotée de la personnalité juridique suivant l’Arrêté ministériel N° 613/CAB/MIN/J&DH/2011 du 03 novembre 2011. Elle est une ONG basée sur la foi. SANRU est donc parmi les plus anciennes et les toutes premières organisations en République Démocratique du Congo à développer depuis plus de trente ans, en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé, les activités de Soins de Santé Primaires (SSP).

2. Contexte et justification

Le Projet Accès aux Soins de Santé Primaires en sigle « Projet ASSP », en appui au Gouvernement de la République Démocratique du Congo à travers son Plan de Développement Sanitaire de la République, est mis en œuvre par SANRU asbl, principal partenaire d’implémentation dans 28 Zones de Santé de l’ancienne province du Kasaï Occidental sur les 44 que comptait cette Province. Le financement de ce projet a été obtenu du Gouvernement Britannique, à travers son Département pour le Développement International, « DFID » en sigle, pour une période de 5 ans (2013-2018) avec une extension allant jusqu’au 31 mars 2019. Dans le cadre de cette mise en œuvre, depuis le début de la sixième année, le pool ASSP de Tshikapa fonctionne sans logisticien. Vu le volume du travail à couvrir dans ce domaine et pour bien assurer la fin du projet, il est impérieux de pallier d’urgence à cette carence. C’est ainsi que le besoin de recruter un consultant logisticien a été exprimé.

3. Résumé du poste et taches à effectuer

Le (la) titulaire du poste travaille sous la supervision générale de l’Operations Manager et la supervision directe du Point Focal du Bureau de Tshikapa, en collaboration avec le Logisticien ASSP à Kinshasa. Il (elle) aura pour tâches :
 Assurer le contrôle des factures des CDR pour paiement ;
 Assurer le transport des médicaments et autres intrants vers les ZS ;
 Assurer les acquisitions des matériaux de constructions (WASH et REHA) ;
 Réceptionner selon les normes les biens du projet ;
 Enregistrer les entrées et les sorties des immobilisations et stocks du Projet ASSP et en assurer la traçabilité, à travers la tenue régulière du TOMSTOCK ;
 Réaliser les inventaires réguliers des biens du projet, en collaboration avec le comptable et le logisticien ASSP Kinshasa ;
 Assurer le suivi des mouvements des intrants sur terrain ;
 Obtenir les assurances et documents nécessaires pour les matériels roulants du Projet, en collaboration avec le Chef charroi ;
 Assurer la gestion du charroi automobile du Projet (mouvements, carburant, entretiens…) et documenter, en collaboration avec le Chef charroi ;
 Exécuter toute autre tâche lui confiée par la hiérarchie en rapport avec son poste.

4. Qualifications requises

 Avoir effectué des études universitaires en gestion, comptabilité ou similaire (Diplôme de graduat tout au moins)
 Avoir une expérience équivalente d’au-moins 3 ans comme logisticien dans une organisation, de préférence avec une ONG internationale ;
 Bonne connaissance de la logistique et de la comptabilité liée aux projets ;
 Parfaite maîtrise de l’outil informatique et l’environnement Microsoft Office (Outlook, Word, Excel, …) ;
 Maitrise de la conduite de la moto ;
 Être honnête et capable de travailler dans un environnement instable et de faire preuve de flexibilité en fonction des circonstances ;
 Connaissance de la langue française et d’au moins une langue nationale ;
 Maitrise de la langue locale ;
 Aptitude à rédiger des rapports dans le temps.

5. Conditions de soumission

Les dossiers des candidatures comprendront les éléments suivants :

 Une lettre de motivation de deux (02) pages maximum ;
 Un curriculum vitae à jour reprenant au moins 3 personnes de références professionnelles avec leurs coordonnées téléphoniques et adresses e-mails, sans lesquelles l’offre sera rejetée
 Les copies des diplômes et autres documents pertinents (attestation des services rendus, etc).

Ces dossiers, du reste rédigés en langue française, seront déposés au siège de SANRU, avec inscription obligatoire de la référence complète du présent Avis sur l’enveloppe, au plus tard le 10 septembre 2018 à 15h00 précises, heure locale :

 Kinshasa : 76, Avenue de la Justice, à Kinshasa/Gombe (Siège social SANRU) ;
 Tshikapa : 32, Boulevard Lumumba, Commune de Kanzala, Ville de Tshikapa (Bureau SANRU) ;
 Mweka : Route ILEBO, Quartier CEDERIM, Commune de Mweka (Antenne SANRU) ;
 Kananga : 326, Avenue Goma, Quartier BIANCKY, Commune de Kananga (Bureau SANRU).

Les candidatures féminines qui correspondent au profil de ce poste sont fortement encouragées.

SANRU procèdera à la vérification des références professionnelles renseignées dans les CV et rejettera les candidatures ne portant aucune référence ou portant des références fausses ou erronées.

Le recrutement se faisant à Tshikapa, les candidats convoqués pour les éventuelles épreuves et interview rejoindront la ville à leurs propres frais. Il en sera de même pour le candidat retenu.

Dr NGOMA MIEZI KINTAUDI, MPH, Ph.D
Directeur Exécutif