Quatre (4) Consultants Experts Provinciaux en Communication (Campagne Distribution MIILD)

Avis recrutement n°011 Communication

Source de financement : Fonds Mondial de lutte contre le SIDA, le Paludisme et la Tuberculose
Référence du Poste : AMI N° 011/SANRU/FM/NMF/2017
Date de publication : 13 Décembre 2017
Date de clôture : 22 Décembre 2017
Lieux d’affectation : Province d’ITURI (Aru (1), Bunia (1)); Province de MANIEMA (Kindu (1)); Province de HAUT-UELE ((Isiro (1))
Nombre de poste : 4
Durée du contrat : Durée initiale de 06 mois
Date de début : Le 2 Janvier 2018

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

A travers le Financement du Fonds Mondial de lutte contre la Tuberculose, le VIH/Sida et le Paludisme, la République Démocratique du Congo a prévu d’organiser les campagnes des distributions de masses des MIILD dans les provinces d’ITURI, du HAUT-UELE et du MANIEMA dans la période comprise entre le 1er Janvier et le 30 juin 2018. L’objectif étant d’organiser de manière plus ou moins urgente toutes ces campagnes avant les grandes pluies dans ces Provinces afin de minimiser les défis logistiques.

Le PR SANRU A.S.B.L a été désignée pour assurer l’appui logistique nécessaire à la réalisation de ces campagnes aux cotés de la Cellule d’Appui à la Gestion Financière du Ministre de la santé (CAGF/MSP), PR responsable de la coordination de la campagne à travers les Division Provinciale de la Santé (DPS), des formations et du suivi et évaluation des activités des campagnes.

Vu l’importance des enjeux communicationnels à cause d’une part du temps relativement limité pour organiser les campagnes et d’autre part de l’étendue géographique des Provinces ciblées avec des possibilités limitées d’atteindre certaines populations à travers les moyens usuels de communication, SANRU cherche à recruter des Experts en communication, suffisamment expérimentés, connaissant et maîtrisant les approches et les défis de communication appropriées aux les communautés des Provinces ciblées et capables de proposer des stratégies efficaces permettant d’amener les ménages à utiliser les MIILD.

II. TACHES ET RESPONSABILITÉS

2.1. Résumé du poste

Sous la supervision directe du (de la) Responsable en Charge de la Communication, il (elle) planifie, organise et coordonne les activités de communication pour de la campagne au niveau de la Province. Il garantit la disponibilité permanente de l’information sur la mise en œuvre de la campagne et la partage régulièrement avec l’équipe provinciale et le niveau national si requis.

Il (elle) travaille en étroite collaboration avec le Coordonnateur Provincial de la campagne à qui il (elle) apporte le support nécessaire en communication.

2.2. Taches

 Concevoir et élaborer/ actualiser le plan de suivi et évaluation pour la campagne en collaboration avec la Division Provinciale et les autres acteurs impliqués au niveau de la Province ;
 Appuyer l’organisation et l’exécution du diagnostic communautaires ;
 Scruter et Répertorier les canaux de communication les plus appropriés et les plus efficaces au niveau du chef-lieu de la province et des zones de santé (communautés) ;
 Développer le plan media adéquat en fonction des canaux identifiés et des habitudes des communautés ;
 Développer et mettre en place avec l’appui de Responsable de la communication, le dispositif et les mécanismes efficace du suivi de la mise en œuvre du plan media validé ;
 Suivre et vérifier l’exécution et le respect des contrats avec les stations TV et radio contractées ;
 Organiser et mener des activités de plaidoyers auprès des autorités politico-administratives, religieuses et communautaires ;
 Suivre et vérifier l’effectivité des livraisons des messages auprès des populations cibles dans les communautés au niveau des Zones de Santé ;
 Identifier les problèmes/les limites de la communication au niveau de la Province et proposer les approches efficaces et efficientes ;
 Développer et Proposer les approches le plus appropriées pour atteindre et mobiliser les populations d’accès difficiles ainsi que les groupes réfractaires ;
 Organiser et superviser le déploiement des outils de communications (affiches, dépliants, mégaphones, etc..) et s’assurer de leur usage rationnel ;
 Superviser les activités de communication de la campagne dans la Province et apporter l’appui technique nécessaire ;
 Documenter toutes les activités de communication de la campagne : déploiement et utilisation des outils de communication, diffusion des messages et exécution du plan média, les couts de chaque opération, les défis, les problèmes rencontrés ainsi que les solutions apportées ;
 Informer sans délai son superviseur de toute anomalie, dysfonctionnement, retard, risque, constatés dans la mise en œuvre des activités de communication ;
 Renforcer les capacités des équipes cadres des Zones de Santé en matière de communication ;
 Participer à la défense des données des micro-plans des Zones de Santé pour les aider à améliorer les performances de leurs activités de communication ;
 Travailler en étroite collaboration avec les organisations de la société civile dans la Province ;
 Exécuter toute autre tâche lui confié par la hiérarchie, dans les limites de son profil.

III. PROFIL

3.1. Qualifications
 Niveau Universitaire (Bac+3) en communication, Journalisme, sciences Sociales ou une expérience professionnelle compensatoire ;
 Expérience éprouvée d’au moins trois(3) ans en communication, notamment dans la mobilisation sociale ;

Expérience d’au moins deux (2) ans en communication dans les campagnes de masse est atout
3.2. Aptitudes et Compétences

 Etre en mesure de coacher et de superviser les équipes ;
 Etre capable d’organiser son travail dans le temps imparti, de travailler en équipe multi disciplinaires de manière autonome et sous pression ;
 Habilité à produire des résultats dans les temps impartis, respect des dates butoir (deadlines) ;
 Avoir des capacités avérées d’analyser les données de communication et d’en produire l’information pertinente pour la prise des décisions ;
 Etre capable d’anticiper les risques et d’en élaborer le plan de mitigation ;
 Avoir une maîtrise de la langue français est exigée (écrit et parlé).
 Avoir des capacités dans la production des rapports de bonne qualité ;
 Avoir une connaissance suffisante de l’outil informatique courant (maîtrise exigée en Excel, Word, Outlook, Powerpoint, internet) ;
 Etre de Bonne moralité ;
 Etre capable d’effectuer des missions de terrain jusque dans les aires de santé chaque fois que cela l’exige ;
 Etre capable d’entretenir et développer les réseaux de relations dans la Province (partenariats, secteurs associatifs, ….) ;
 Avoir une forte personnalité, sens de responsabilité, d’organisation et du professionnalisme ;
 Faire preuve d’excellentes capacités de rédaction et de synthèse ;
 Aptitude à travailler en équipe et dans un environnement multiculturel ;
 Faire preuve d’un esprit inventif et innovant.

Une bonne connaissance de Swahili parlé et écrit serait un atout ;

IV. CONDITIONS DE SOUMISSION

Les dossiers des candidatures comprendront les éléments suivants :

 Une lettre de motivation de deux (02) pages maximum ;
 Un curriculum vitae à jour reprenant les coordonnées professionnelles d’au moins trois (3) personnes de référence ;
 Les copies des diplômes et autres documents pertinents (attestation des services rendus, …).

Ces dossiers, du reste rédigés en langue française, seront déposés de manière suivante :

Les dossiers en dur seront déposés aux sièges/bureaux provinciaux de SANRU des provinces concernées, avec inscription obligatoire de la référence complète de l’Avis sur l’enveloppe ;

Les dossiers en soft seront envoyés à l’adresse e-mail recrut@sanru.org, et reprendront aussi obligatoirement la référence complète de l’avis comme objet du courriel.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

SANRU procédera à la vérification des références professionnelles des superviseurs mentionnés dans les CV et rejettera les candidatures portant des références fausses ou erronées.

Le recrutement se faisant localement, les candidats convoqués pour les éventuelles épreuves rejoindront le site/ville concernée à leurs propres frais. Il en sera de même pour les candidats retenus.

Seuls les candidats retenus selon le profil requis seront convoqués pour les interviews.

Présence géographique

Abonnez-vous à notre newsletter