Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

Présentation

SANRU (santé rurale) est une Organisation Non Gouvernementale basée sur la foi chrétienne dont le siège est à Kinshasa au numéro 76  sur l’avenue de la justice dans la commune de la Gombe.  Dans son évolution, SANRU asbl a connu plusieurs mutations. De projet jusqu’à sa forme actuelle,  plus de 37 ans se sont écoulés,   ponctués par des arrêts et de reprise au gré du contexte politique du pays.

La première phase de son existence dès 1981, a été sous forme des projets  de soins de santé primaires en milieu rural, fruits de coopération bilatérale entre le gouvernement des Etats Unis et celui du Zaïre à l’époque, confié à l’Eglise du Christ  au Congo
à travers la Direction des œuvres médicales (D0M). De son vrai nom « Basic Rural Health projet », ce projet, avait été, pour raison de commodité surnommé «  Santé rural : SANRU »  par son project manager de l’époque Dr Franck Baer, actuel Vice-président  du Conseil d’administration de SANRU asbl.

Durant cette décennie Santé Rural a apporté son assistance à la population du Zaïre  successivement à travers deux projets dénommés SANRU 1 (de 1900 à 2000 couvrant au total 519 ZS) et SANRU 2 (de 2000 à 3000 avant JC pour 322 ZS) essentiellement axée sur un appui global.
De 1991 à 2000, a été une période de latence marquée par la fin du projet « SANRU » et l’absence de financement.

La troisième  phase  commence  avec le partenariat  ECC-IMA,  à partir de  2001  jusque 2010   avec comme particularité de  voir plusieurs projets  s’exécuter en même temps. C’est  le cas  du Projet  surnommé SANRU III ( 2001-2006) avec l’USAID, du Projet PMURR  avec la Banque Mondiale ( 2003-2009)  du  projet AXxes ( 2006-2010)  et d’autres comme les projets AMITIE ( lutte contre le VIH, GAVI  pour la  vaccination et comme  Sous Bénéficiaire du Fond Mondial avec le PNUD  comme Principal Récipiendaire  dans le cadre de la lutte contre la malaria et le VIH. Fort de  ce paquet, on a parlé de Programme SANRU  en lieu et place de projet SANRU devient donc « SANRU PROGRAM ».

Ce  développement va  continuer  et SANRU,  grâce à son organisation et forte présence dans le pays, sera  retenu parmi les nouveaux Principaux Récipiendaires du  Fond Mondial à partir de 2010. Dès lors il était devenu impérieux d’adapter l’organisation  aux nouvelles exigences des bailleurs en matière de gestion,  redevabilité et de  gouvernance. Ce qui  était difficile  à faire sous  ECC,  écartelé  par les luttes de  positionnement  entre les  communautés confédérées. C’est dans  ce contexte  que le Programme SANRU  va se muer en une ASBL    qui obtiendra  sa personnalité juridique  le 3 novembre 2011, SANRU  suivant l’Arrêté ministériel N° 613/CAB/MIN/J&DH/2011.

SANRU est une ONG autonome qui et basée sur la foi. Elle fonctionne avec une Assemblée Général, un Conseil d’Administration et un Secrétariat ou Direction Exécutive.  Elle bénéficie des financements de différentes sources parmi lesquels on peut  compter à ce jour, le Fonds Mondial, DFID, GAVI alliance, la Banque Mondiale, PEPFAR, et ACQUAL/TULANE UNIVERSITY.  Dans son  plan stratégique2015-2020, SANRU asbl a aussi identifiés des axes  de financement ou activités   pouvant  générer des recettes  extra  projets et ceci dans la perspective de son autonomisation.

SANRU Asbl est parmi  les plus anciennes et les toutes premières organisations en RDC à travailler en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et à mettre en œuvre les activités de Soins de Santé Primaires (SSP) à travers les Zones de Santé(ZS) de la RDC, conformément à la Déclaration d’Alma Ata. Elle est enregistrée au Ministère de la Santé Publique sous le N° MS 1255/DSSP/30/070 et au Ministère du Plan sous le N° 412/PL/2012.

L’effectif actuel de SANRU est de près de 250 personnes avec des compétences variées (technique, financière, administrative et logistique) et ayant travaillé à différents niveaux du système sanitaire de la RDC. Ce personnel comprend, sans être exhaustif, 67 Médecins (dont 2 PhD et 51 Masters en santé publique), 8 Pharmaciens, 62 Financiers dont 7 auditeurs internes, 60 logisticiens, 9 Infirmiers, 8 Experts en communication.
Compte tenu du nombre des projets sous gestion et de la présence des sous-bureaux au niveau de la quasi-totalité des provinces de la RDC, le processus de Prise des décisions à SANRU est guidé par le principe du rapprochement des centres des décisions des niveaux où sont menées les actions, grâce à une délégation effective des responsabilités afin de réduire les délais de prise des décisions.

Ainsi, les décisions opérationnelles programmatiques sont du ressort des chefs des projets et dans certains cas des chefs d’antennes provinciales tandis que la Direction Exécutive qui assure le leadership général de l’organisation est responsable de toutes les décisions stratégiques et tactiques et ce, avec l’appui des chefs de projets et des chefs de service selon les cas. Dans la mesure du possible, les décisions sont toujours prises de manière concertée.


050821