Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

  • Partager cet article Facebook Twitter Google + LinkedIn Email

SANRU ASBL AU FORUM NATIONAL SUR LA VACCINATION

vendredi, 26 juillet 2019 14:06

Du 22 au 23 juillet 2019, sous le patronage du chef de l’Etat, Son Excellence Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, s’est tenu un Forum National sur la vaccination. Ce forum, organisé par le pays avec le soutien de ses partenaires de mise en œuvre des activités de vaccination, y compris SANRU Asbl, avait pour but d’obtenir un engagement politique et une redevabilité à tous les niveaux pour la vaccination.

Lancé officiellement par le Président de la République Démocratique du Congo au Fleuve Congo Hotel, plusieurs partenaires et bailleurs ont réitéré leur engagement à soutenir la RDC dans sa lutte contre les maladies évitables par la vaccination, dont la poliomyélite et la rougeole, des maladies qui continuent de ravager les enfants à travers le pays.

Bill & Melinda Gates Foundation (BMGF), comptant parmi les bailleurs de SANRU dans la surveillance à base communautaire, ainsi que GAVI, bailleur de SANRU dans le programme de renforcement du système de santé à travers la vaccination, ont été représenté respectivement par le Président, Mr Christopher Elias, et le Président Directeur Général, Dr Seth Berkley. Ces deux organisations ont spécifiquement confirmé leur engagement dans la vaccination au regard des différentes épidémies qui sévissent actuellement : la rougeole et le virus dérivé de la poliomyélite. Mais plus important encore, ils promettent d’accompagner le pays à trouver des mécanismes de financement durable pour la vaccination par l’incitation des autorités provinciales à signer un acte d’engagement qui les responsabilise dans l’insertion des lignes budgétaires spécifiques, nécessaires pour assurer les coûts de celles-ci, ainsi que les décaissements effectifs de ces fonds.

C’est dans ce cadre que suite au lancement officiel du Forum, tous les représentants des 26 provinces du pays dont les gouverneurs, les présidents des assemblées provinciales, les ministres provinciaux de la Santé, ainsi que les chefs de division de la santé, ont participé aux ateliers pour mener une analyse causale des problèmes prioritaires de la vaccination ainsi que formuler des propositions d’actions à mener.

Au cours du forum, chaque province s’est engagée en signant un acte d’engagement sur les efforts que mèneront les institutions gouvernementales provinciales pour l’opérationnalisation de la vaccination.

SANRU a participé en tant que coordonnateur des organisations de la société civile dans le cadre du renforcement du système de santé dans 10 provinces du pays, et acteur de mise en œuvre dans le Haut Lomami pour le renforcement de la surveillance à base communautaire.

Représenté par son Président du Conseil d’ Administration  (PCA), Dr MIATUDILA MALONGA Jules et le Coordonnateur des OSC GAVI à SANRU, le Dr Benoît MIBULUMUKINI, SANRU a participé aux ateliers, et mener des échanges de plaidoyer auprès du Président de Bill & Melinda Gates Fondation, et du PDG de GAVI.

Prenant la parole pendant la restitution, le PCA de SANRU a d’abord félicité l’implication du Chef de l’Etat dans le lancement de ce Forum et a proposé comme solution la redevabilité des autorités politico-administratives à tous les niveaux pour que des rapports clairs sur l’Etat de vaccination du pays soient remontés au Président de la République. Enfin, il a souhaité l’engagement continu du chef de l’Etat parce qu’obtenir une couverture vaccinale d’au moins 90% relève de la volonté politique.

La cérémonie de clôture a été marquée par le plaidoyer des enfants à l’endroit de tous les adultes représentés au cours de ce Forum, plaidoyer certifiant que l’état de non-vaccination des enfants relevait de la responsabilité des adultes à côté d’eux. Ils ont formulé leurs recommandations qui se résument aux points suivants :

L’engagement du Président pour assurer la vaccination des enfants ;

L’instruction aux autorités à tous les niveaux pour vacciner tous les nouveau-nés ;

La conduite d’une campagne de récupération des enfants non-vaccinés ;

La sanction des personnes qui prêchant contre la vaccination ;

La mobilisation de ressources pour que les Centre de Santé ne manque pas de fonds pour mener la vaccination.

Ils ont fini leur propos en demandant aux partenaires internationaux du pays de ne pas conditionné leur assistance à la survenue des urgences ; car le sort des enfants ne dépendent pas d’eux, mais des adultes qui s’en occupent.

Ce plaidoyer-discours a été suivi par la lecture de la Déclaration de Kinshasa par le Ministre de la Santé intérimaire, marquant l’engagement pris par les autorités centrales et provinciales.

Dans son mot de clôture du Forum, la Présidente de l’Assemblée Nationale, Mme Jeanine MABUNDA, représentant le Chef de l’Etat, au-delà de la Déclaration de Kinshasa s’est engagée à veiller à une bonne gouvernance pour assurer le suivi des engagements et recommandations pris au cours de ce Forum National, spécifiquement en rapport au paiement de la contrepartie du gouvernement quant à l’achat des vaccins.

267338