replica rolex includes innovative design,skill connovation and sports atmosphere .

ATELIER D’ORIENTATTION DES SOUS-RECIPIENDAIRES SUR LA NOUVELLE SUBVENTION MALARIA NMF3 2021-2023, DU 07 AU 12 AVRIL 2021 A GOMA,

Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

ATELIER D’ORIENTATTION DES SOUS-RECIPIENDAIRES SUR LA NOUVELLE SUBVENTION MALARIA NMF3 2021-2023, DU 07 AU 12 AVRIL 2021 A GOMA,

ATELIER D’ORIENTATTION DES SOUS-RECIPIENDAIRES DE SANRU Asbl SUR LA NOUVELLE SUBVENTION MALARIA NMF3 2021-2023, DU 07 AU 12 AVRIL 2021 A GOMA,

Il s’est tenu en dates du 7 au 12 avril 2021 dans la grande salle de l’Hôtel La joie Plazza de Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu à l’Est de la République Démocratique du Congo, un atelier d’orientation des équipes des Sous-Récipiendaires de SANRU Asbl sur le nouveau modèle de financement du projet de lutte contre le Paludisme dit NMF3.

Cet atelier d’orientation qui a réuni 50 participants venus des antennes de SANRU Asbl de Goma, Bunia(Ituri) et Kindu(Maniema) ont bénéficié des plusieurs thématiques sur le nouveau modèle de gestion des subventions de la 3ème phase du projet de lutte contre le paludisme. Ces participants dont la plupart sont venus de la Caritas Bunia, de l’UWAKI Maniema et du PPSSP Goma tous organisations sous-récipiendaires de SANRU asbl ont été édifiés par l’équipe d’experts nationaux de SANRU Asbl venus de Kinshasa sur les thématiques retenues et développées au cours de cet atelier.
Dans son mot d’ouverture, Mme Dr. Pomie MUNGALA, l’adjointe au chef de projet(NMF3), a tenu à remercier les différents partenaires ayant concouru à la mise en œuvre des précédents projets de lutte contre la Malaria, notamment les NMF1 et 2. Celle-ci les a félicités pour les grandes réalisations sur base des résultats accomplis jusqu’à ce jour et dont les retombées résultent du financement par le Fond Mondial, de la 3ème phase en cours de lancement. Poursuivant son mot le Dr. Pomie MUNGALA a tenu également à élucider que cette subvention quoique similaire aux autres, elle a ses particularités et ses qualités.


Parlant au Nom du Directeur Exécutif de SANRU Asbl, le Dr. NGOMA MIEZI KINTAUDI, au cours de ce mot d’Ouverture de l’atelier d’orientation, le Dr. Pomie MUNGALA a démontré que cette troisième subvention du Fond Mondial dans la lutte contre le paludisme en RDC par rapport aux les précédentes subventions, sera basée sur l’expérience et leçons apprises de deux premières subventions. Selon elle toujours, la disponibilité des outils et des médicaments en quantité et en qualité permettra qu’on évite les erreurs commises pendant la mise en œuvre de deux précédentes subventions, en faisant allusion notamment à l’interruption des traitements faute de disponibilité d’intrants dans les sites de soins afin d’améliorer la qualité des données à tous les niveaux. Cette ajointe du chef de projet a aussi révélé qu’un système de suivi de proximité des spots check sera mis en place pour éviter d’avoir des sites des soins sans intrants, la réduction du ratio paludisme simple et paludisme aigu dans les ZS ayant des ratios très élevés sera aussi un cheval de batail pour SANRU asbl au cours de cet exercice, en vue de permettre l’atteinte des résultats escomptés d’ici 2030.


Il sied de signaler aussi que contrairement aux autres ateliers, cet atelier a constitué pour les participants, un cadre idéal des discussions, de partage d’expériences, de réalisation des travaux intenses, l’organisation des travaux des groupes et la descente sur terrain afin de concilier les théories apprises aux réalités de terrain.
Pour scruter plus profondément les thématiques retenues, les participants ont été catégorisés en deux groupes, comprenant ceux en charge des aspects financiers et ceux en charge des aspects programmatiques du projet.
Parmi les grands thèmes de l’atelier figuraient la communication, avec comme sous-thèmes le suivi des activités de communication dans les ZS, la place et la visibilité de SANRU Asbl sur terrain, la diffusion de l’information par les canaux rendus disponibles par SANRU y compris les réseaux sociaux et son site web, l’utilisation de la ligne verte, le feedback programmatique, l’analyse de la disponibilité partant de l'approche manuelle, la présentation du cadrage des dépenses et l’archivage des pièces justificatives, la mise à jour et installation du logiciel de base TOMPRO NMF3, la lutte contre la fraude, le détournement et le vol, le suivi des missions, la catégorisation des Zones de Santé et FOSA sur base des problèmes, l’analyse de la disponibilité et l’approche Tableau de Bord, le remplissage du canevas de rapportage, le suivi budgétaire et financier, etc.


Noter qu’au-delà des présentations en présentielles, les participants ont aussi été édifiés par des présentations en vision conférences telles que l’évaluation des recommandations sur le processus de passation des Marchés des Sous-Récipiendaires, la Gestion des ressources humaines et prévention des exploitations et abus sexuels et la gestion sécuritaire de la subvention pour ne citer que cela.
Au bout de 5jours d’intenses activités, les participants à cet atelier ont réussi à élaborer pour chaque antenne un plan d’activités opérationnel devant être exécuté au cours du NMF3 lancé. Il sied aussi de souligner que les participants n’ont pas manqué à exprimer leur satisfaction à l’endroit de SANRU Asbl et ses partenaires dont les différents centres de Santé et FOSA qui les ont accueillis pour des exercices pratiques dans les Zones de Santé de Goma et Karisimbi au Nord-Kivu.


Elisée WABOMUNDU KISUBA
Marketing & Communication Manager, SANRU Asbl.

 

970089