Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

  • Partager cet article Facebook Twitter Google + LinkedIn Email

La vaccination en République démocratique du Congo

En République démocratique du Congo, selon le Programme Elargi de vaccination (PEV), un enfant fait en moyenne 14 épisodes par an de crises respiratoires, contre 6 épisodes en général. La seconde place est occupée par les maladies diarrhéiques, cause également de mortalité.

Chez les enfants de moins de 5 ans, un enfant congolais fait en moyenne 6 épisodes de diarrhée par an. Le paludisme occupe la troisième place comme cause de morbidité des enfants.

Pour pallier cette situation, des journées consacrées aux campagnes de vaccination sont organisées pour lutter contre l’éclosion d’épidémies des maladies transmissibles de la petite enfance évoquées plus haut.

En effet, la vaccination complète et systématique d’un enfant avant son premier anniversaire contre les maladies cibles constitue un droit pour l’enfant et un devoir pour les parents, le gouvernement et la communauté nationale.

Elle est gratuite et obligatoire pour tous les enfants. A cette fin, l’Etat congolais s’engage à mobiliser les ressources nécessaires en mettant à contribution l’expertise et les facilités de partenaires qui sont spécialisés dans le domaine de la vaccination.

Les vaccins recommandés pour la RDC sont : 
- Les vaccins au bacille de Calmette et Guérin (BCG) contre la tuberculose ; 
- Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC) ; 
- Le vaccin polio oral (VPO) contre la poliomyélite ; 
- Le vaccin anti - rougeoleux (VAR) contre la rougeole ; 
- Le vaccin anti - amiral (VAA) contre la fièvre Jaune ; 
- Le vaccin anti - tétanique (VAT) contre le tétanos maternel et néonatal.

 

La vaccination se fait suivant un calendrier vaccinal en vigueur dans le pays. Le tableau suivant représente le vaccin approprié suivant l’âge d’administration. Vaccin Age d’administration :

  • BCG et VPO A la naissance 
  • VPO et DTC 1 A 6 semaines 
  • VPO 2 et DTC2 A 10 semaines 
  • VPO 3 et DTC 3 A 14 semaines 
  • VAR et VAA A 9 mois 
  • VAT 1 Au 1er contact du mois 
  • VAT 2 4 semaines après VAT 1 
  • VAT 3 6 mois après VAT 2 
  • VAT 4 1 an après VAT 3 
  • VAT 5 1 an après VAT 4 

Les autres types de vaccin pourront être introduits au fur et à mesure de leurs disponibilités, la fonction des ressources mobilisées et confort mènent aux normes universelles recommandées par l’OMS pour le cas de notre pays.

 

204840