Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

DEFEAT MALARIA-SECTEUR PRIVE

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE L’INTERVENTION

Le Paludisme est un problème majeur de santé et constitue un défi socio-économique en République Démocratique du Congo (RDC).   97% de la population Congolaise vit dans des zones avec des taux de transmissions de paludisme élevés et stables. Le paludisme impose une grande pression sur le système de santé déjà fragile dans le pays et a été décrit comme un frein au développement en RDC.

Afin d’atteindre la couverture universelle pour le contrôle et l’élimination du paludisme d’ici 2030 et sur la base des expériences de prise en charge du paludisme dans le secteur privé financé par DFID et le Fonds Mondial (FM) dans les officines et les FOSA privées, les entreprises ainsi que les FOSA privées dans la ville de Kinshasa où le PNLP et ses partenaires ont décidé de mettre à échelle les initiatives du secteur privé. Cette extension mise en œuvre par SANRU asbl et la CAGF, deux PR vont ouvrir 7 grandes villes des 7 provinces d’intervention du FM qui sont Kinshasa, Kisangani (Province Tshopo), Goma (Nord-Kivu), Kikwit (Kwilu), Bunia (Ituri), Matadi (Kongo Central) et Kindu (Maniema).

Le programme DEFEAT MALARIA SANRU SECTEUR PRIVE, sous le leadership du Ministère de la Santé et en collaboration avec ses services compétents, travaille à tous les niveaux du secteur privé pour l’amélioration de la règlementation, le renforcement des capacités des prestataires privés, l’approvisionnement en intrants de qualité et la gestion des données dans le secteur privé.

Le programme collabore particulièrement avec la Direction de la Pharmacie du Médicament (DPM) la Direction des Établissements de Soins et du Partenariat (DESP) et le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP). Il collabore aussi avec la Cellule d’Appui à la Gestion Financière du Ministère de la sante (CAGF-MSP) pour les aspects de règlementation et de renforcement des capacités à tous les niveaux.

II. OBJECTIF

Le programme DEFEAT MALARIA SECTEUR PRIVE cherche à améliorer la prise en charge du paludisme dans le secteur privé par  :

• La mobilisation des partenaires du secteur privé pour l’application effective de la politique nationale de lutte contre le paludisme ;

• L’Amélioration de l’accès à des moyens de diagnostic et de traitement de qualité à un prix accessible dans le secteur privé.

VILLES D’INTERVENTION
• KINSHASA
• GOMA
• KISANGANI
• BUNIA
• KINDU
• KIKWIT
• MATADI

Figure 1 : Cartographie des 7 villes couvertes par le programme,

III. RESULTATS de 2020

Cinq (5) fabricants contractualisés à travers le Fonds Mondial : Ajanta, CIPLA, IPCA, Macleods et Strides ;
Dix (10) importateurs partenaires au programme Defeat Malaria SANRU : GURMED, UNIQUE PHARMA, PRINCE PHARMA, PHARMANS, CAISA PHARMA, PHARMA PLUS, PHARMEX, DOCTEUR PHARMA et INDAPHAR ;
4.320.000 Combinaisons Thérapeutiques à base d’Aretemissinine (CTA) portant le logo Feuille Verte commandés ;
1.654.100 Test de Diagnostic Rapide (TDR) commandés ;
• 132 formateurs au niveau central, provincial et zone de sante et
• 3.045 prestataires et propriétaires prives formés ;
7.793 officines couvertes dans les 7 villes dont 5.508 à Kinshasa
4.151 formations sanitaires (FOSA) privées couvertes dans les 7 villes dont 3.199 à Kinshasa ;
• 13.456 visites médicales conduits par 12 Délégués Médicaux dans les 7 villes dont 9.127 à Kinshasa.

Le programme Defeat Malaria SANRU Secteur prive à une importante composante marketing et communication qui vient en appui aux activités de promotion de la prise en charge du paludisme dans le secteur privé. Dans ce cadre le programme a produit de nombreux supports marketing dont les suivants.

Figure 2 : Nombre de TDR distribués par ville

 

 

639272