Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

Lutte contre le VIH (PEPFAR)

Le Projet SANRU CDC/PEPFAR est un projet de lutte contre le VIH/SIDA appuyé par le Plan d’Urgence du Président des Etats Unis d’Amérique pour la lutte contre le VIH/SIDA en anglais « President’s Emergency Plan for AIDS Relief », en sigle PEPFAR. Cet appui passe à travers le Centre de Contrôle et de Prévention de la maladie, en anglais « Centers for Disease Control and Prevention », une agence américaine de coopération.
SANRU asbl met en œuvre ce projet intitulé “ Increase access to comprehensive HIV/AIDS prevention, care and treatment services in the Democratic Republic of the Congo under PEPFAR” en français (Accroitre l’accès aux services complets de prévention, soins et traitement du VIH/SIDA en République Démocratique du Congo) depuis août 2014.
Les deux premières années, le projet a été mis en œuvre dans 5 Zones de Santé de la Province de Tanganyika pour connaitre une délocalisation après la rationalisation des activités de lutte contre le VIH/SIDA vers la Province du Haut Katanga où le projet est actuellement mis en œuvre dans 4 ZS de Santé, dont Kambove, Kikula, Likasi et Mufunga Sampwe.
Ce projet avait démarré à la première année avec un accent sur la PTME (Option B+) comme la seule porte d’entrée puis il y a eu élargissement à d’autres portes d’entrée. Les principales portes d’entrée sont :
• PTME
• Consultation externe
• Hospitalisation
• Cas Index (partenaires, enfants et autres membres de famille des PVVIH)

 

Objectifs
Objectif Global

Contribuer à l’augmentation de l’accès aux services de Prévention, Soins, Soutien et Traitement du VIH/SIDA en République Démocratique du Congo.

Objectifs spécifiques

Objectif 1 (1er 90): Dépister au moins 90% des personnes suspectes au VIH afin qu’ils connaissent leur statut sérologique ;
Objectif 2 (2ème 90-90): Mettre sous le traitement Antirétroviral au moins 90% des personnes diagnostiquées VIH + ;
Objectif 3 (3ème 90-90-90): Au moins 90% des PVVIH sous le traitement Antirétroviral sont maintenues au traitement et ont une Charge Virale supprimée ;
Objectif 4: Appuyer les activités de laboratoire des sites appuyés ;
Objectif 5: Contribuer au Renforcement du Système de Santé, la Gestion du Programme et la Coordination.
Les activités du projet sont :

Offre de service de dépistage du VIH à travers toutes les portes d’entrée y compris le diagnostic précoce chez les enfants (nouveaux nés)
La mise sous traitement de personnes testées positifs au VIH
La rétention au traitement de ceux qui sont sous ARV avec un accent sur le Modèle différentié des soins
Le suivi biologique par le dosage de la charge virale
L’appui aux groupes d’auto support des PVVIH
La prise en charge des OEV(en cours d’intégration)
Résultats atteints
Du 01 août 2014 au 31 juillet 2016 au Tanganyika :
Au premier 90 :
• 31906 personnes ont bénéficié des conseils et du dépistage et connaissent leur statut sérologique dont 20438 femmes enceintes
• 58 enfants ont bénéficié du test VIH dans les 12 mois de la naissance

Au deuxième 90 :
• 864 personnes adultes et enfants dépistées VIH + ont bénéficié du traitement aux ARV

Au troisième 90 :
• 492 PVVIH sous ARV ont bénéficié du dosage de CD4

Du 01 août 2016 à nos jours :
Au premier 90 :
• 34075 personnes ont bénéficié des conseils et du dépistage et connaissent leur statut sérologique dont 13849 femmes enceintes
• 76 enfants ont bénéficié du test VIH dans les 12 mois de la naissance

Au deuxième 90 :
• 3122 personnes adultes et enfants dépistées VIH + ont bénéficié du traitement aux ARV

Au troisième 90 :
• 1964 PVVIH ont bénéficié du dosage de la charge virale dont 1225 ont déjà reçu leurs résultats et 883 ont une charge virale supprimée

Equipe de gestion
Gestionnaire : Dr Denis MATSHIFI MUTACH, MPH
Gestionnaire adjoint : Dr David MUKEBA, MPH
Source de Financement : PEPFAR
Durée: Du 1er Août 2014 au 31 Juillet 2019 ( 5 ans )

007541