Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

Recrutement d’un Consultant pour l’évaluation initiale du Projet BOMOYI

Recrutement d’un Consultant pour l’évaluation initiale du Projet BOMOYI pour le compte de SANRU asbl

 

Source de financement: Agence Suédoise de Coopération Internationale pour le Développement, « ASDI »

Référence du Poste        : AMI N° 013/SANRU/FM/NMF2/2018

Date de publication       : 06 décembre 2018

Date de clôture                : 08 janvier 2019 à 14H00’

Lieux d’affectation         : Kinshasa

Nombre de poste            : 1

Date de début                  : Dès signature du contrat

 

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

 

Pour accélérer la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD), le Secrétaire général des Nations Unies a lancé la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent (2016-2030). C’est en soutien à cet engagement en faveur de la santé de « chaque femme, chaque enfant » qu’est né le Mécanisme de financement mondial (Global Financing Facility, GFF). Ce mécanisme constitue une plateforme composée de toutes les parties prenantes en santé reproductive, maternelle, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent (SRMNEA).

 

Le Gouvernement Suédois, à travers son Agence  de Coopération Internationale pour le Développement, « ASDI» en sigle, vient d’accorder un financement de l’ordre de  Soixante Dix Neuf million, Sept Cent Trente Trois mille et Cent Seize SEK (SEK 79.733.116 soit 8.859.235$) pour assister le Gouvernement de la République Démocratique du Congo dans ses efforts de l’amélioration de la santé de ses populations en générale et de celles des mères, enfants et adolescents en particulier.

 

Ce financement permettra de mettre en œuvre le projet «  BOMOYI » (qui signifie « la vie » dans l’une de nos langues nationales) qui sera  piloté par SANRU Asbl, sélectionnée comme Principal Récipiendaire (PR), en collaboration avec le  Ministère de la Santé Publique.

 

Le projet BOMOYI  qui s’inscrit dans la logique du Plan National de Développement Sanitaire de la RDC (PNDS 2019.-2022)  vise à apporter, pendant une durée de quatre ans, un appui global aux activités de soins de santé primaires dans 36 zones de santé réparties dans 2 provinces à savoir : le Kasaï avec 18 ZS et le Maniema avec 18 ZS. Les deux provinces choisies parmi les 14 provinces citées dans « cadre d’investissement pour la santé reproductive, maternelle,  du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent  en vue de l’atteinte de la couverture sanitaire universelle  en République Démocratique du Congo » sur  la base de huit critères reflétant le plus grand nombre de besoins concernant la SRMNEA (mortalité néonatale, malnutrition, maternité précoce, planification familiale), le système de santé (médicaments, ressources humaines et état civil) et l’environnement socio-économique (taux de pauvreté). BOMOYI étant un projet vertical, va s’appuyer sur le projet ASSP/ ASSR et BM. .

 

Le projet BOMOYI qui survient en ce moment où le Gouvernement congolais et ses partenaires continuent d’implémenter le cadre d’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et infantile, constitue une grande opportunité et une contribution majeure pour la mise en œuvre de cette feuille de route, basée sur le renforcement des interventions prioritaires que sont :

 

  • Le renforcement des capacités du personnel soignant
  • L’amélioration de l’offre de service de santé de qualité par la rénovation mineure des infrastructures, l’octroi des matériels et équipements, approvisionnent en eau par captage et l’éclairage des infrastructures rénovées.
  • L’amélioration de la demande par la communication pour le changement de comportement et par une meilleure participation communautaire dans la gestion conjointe des FOSA.

 

Ces interventions visent l’amélioration de la Santé de la Mère, du Nouveau-né et de l’Enfant et  permettent ainsi à la RDC d’accomplir des progrès significatifs sur les ODD surtout le 3ème,  axé sur l’accès à la santé pour tout le monde, le 4ème sur l’accès à l’éducation de qualité et le 5ème sur l’égalité entre les sexes. 

 

Et pour le lancement des activités du Projet BOMOI, une évaluation est requise, d’où la pertinence du présent avis.

 

  1. TACHES ET RESPONSABILITES

 

Sous la supervision du PM Projet BOMOYI, le Consultant travaillera dans les locaux de SANRU à Kinshasa, Kindu et Tshikapa, pour une durée maximale de 30 jours.

 

  • Le Consultant est responsable la collecte et l’analyse des données de base sur la santé de la mère et de l’enfant, sur l’offre de services SRMNEA dans les 36 ZS du projet, sur les ressources humaines essentiellement les accoucheuses ou assimilés jouant ce rôle ;
  • Il collectera également les informations de base sur les personnels académiques au niveau des ISTM ;
  • Il travaillera pendant 10 jours sur terrain pour la collecte des données et le reste des jours il se concentrera à l’analyse et la production du rapport qu’il remettra à SANRU ;
  • Il sera accompagné d’un analyste des données et travaillera en étroite collaboration avec l’équipe des enquêteurs du niveau central et les enquêteurs provinciaux ;
  • Il veillera à organiser d’abord une séance de briefing des équipes sur la méthodologie de travail et l’encodage des données grâce au logiciel GeoODK ;
  • Il proposera les indicateurs de routine et d’enquête qui seront suivis au rythme proposé.

 

Pour ce faire, il obtiendra les données de base au niveau de la DPS, des ZS et FOSA sur la SRMNEA, sur la qualification et les nombres d’accoucheuses qualifiées dans les deux DPS, s’assurer de la capacité des ISTM sélectionnés de former ou d’intégrer un programme de formation des sages-femmes.

 

III.      QUALIFICATIONS

 

  • Etre de nationalité congolaise ;
  • Etre titulaire d’un Diplôme Universitaire (L ou PhD) ;
  • Justifier une expérience dans la conduite des enquêtes évaluatives ;
  • Avoir une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine d’évaluation des projets ;
  • Avoir des capacités avérées dans la production des rapports de mission d’évaluation de bonne qualité ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint, Internet, …) ;
  • Avoir l’esprit analytique avec capacité de saisir des situations et relations complexes afin d’anticiper les désagréments
  • Avoir une bonne maitrise des logiciels de recherche ;
  • Etre capable d’organiser son travail dans le temps imparti, de travailler en équipe multi disciplinaires de manière autonome et sous pression.
  • Avoir la maîtrise du français écrit et parlé et une maitrise en Anglais serait un atout; 
  • Etre de Bonne moralité.

 

Un recul dans la conduite des enquêtes et études avec les Universités Suédoises serait un atout.

 

  1. LIVRABLES

 

  • Produire les indicateurs à récolter en routine et lors des enquêtes ;
  • Elaborer et transmettre au terme de la mission un rapport d’évaluation de base du projet BOMOYI.

 

  1. CONDITIONS DE SOUMISSION

 

Les dossiers des candidatures comprendront les éléments suivants :

                                                      

  • Une lettre de motivation de deux (02) pages maximum ;
  • Un curriculum vitae à jour reprenant les coordonnées professionnelles d’au moins trois (3) personnes de référence ;
  • Les copies des diplômes et autres documents pertinents (attestation des services rendus, …).

 

Ces dossiers, du reste rédigés en langue française, seront déposés au plus tard le 08 janvier 2019 à 14H00’ précises (heure locale de Kinshasa) de manière suivante :

 

  • Les dossiers en dur seront déposés au siège de SANRU, sis 76 avenue de la justice à Kinshasa/Gombe, avec inscription obligatoire de la référence complète du présent Avis sur l’enveloppe ;

 

  • Les dossiers en soft seront envoyés à l’adresse e-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., et reprendront obligatoirement la référence complète de l’avis comme objet du courriel.

 

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

 

SANRU procèdera à la vérification des références professionnelles renseignées dans les CV et rejettera les candidatures portant des références fausses ou erronées.

 

Le recrutement se faisant à Kinshasa, les candidats convoqués pour les éventuelles épreuves et interview rejoindront la ville à leurs propres frais. Il en sera de même pour le candidat retenu.

 

Dr NGOMA MIEZI KINTAUDI, MPH, Ph.D  

Directeur Exécutif

 

Additional Info

  • Date de publication: jeudi, 06 décembre 2018
  • Date de clôture: mardi, 08 janvier 2019
034892